Próximos Eventos

Uso de cookies

Para navegar en elrow.com debes aceptar el uso que hacemos de las cookies. Estas nos permiten ofrecer una mejor experiencia de navegación. Puede obtener más información, o bien conocer cómo cambiar la configuración, en nuestra Política de cookies

Récap : Retour sur l’exceptionnelle soirée Elrow à Biarritz

guettapen

Mais ça c’était avant le drame et l’annulation pure et simple (la veille) des deux soirées prévues, suite à l’aggravation de la situation sanitaire dans le pays et plus particulièrement des hôpitaux dans le Sud-Ouest. Malgré de nombreux rebondissements de dernière minute, un arrêté du préfet des Pyrénees Atlantiques avait officiellement annulé les deux soirées à seulement 24H de l’événement, alors que la salle était prête… L’évent avait lui été repoussé au 23 Avril seulement, en annulant la deuxième journée prévue.

Bref, le 23 avril est finalement vite arrivé, et nous étions remontés comme des coucous pour profiter pleinement de cette soirée très (trop) attendue.

Programmation

Pour ceux qui ne connaissent pas bien, Elrow c’est quoi exactement ? Et bien c’est tout simplement un concept de soirée Techno / Tech House à base de couleurs vives, de déguisements déjantés, de nombreux figurants et de confettis à gogo. Né en Espagne dans des clubs mythiques d’Ibiza, de Madrid et de Barcelone, c’est maintenant aux quatre coins du monde qu’Elrow fait danser !

Pour cette grande première sur Biarritz, les organisateurs ont réussi à présenter une programmation très qualitative avec la venue de Bastian Bux, George Privatti, Amine Edge & Dance, Hot Since 82 ou encore l’une des artistes du moment, l’allemande Lilly Palmer en closing.

Lieu / Scène / Décor

L’événement se situait dans la Salle d’Iraty à quelques kilomètres du centre de Biarritz. Une scène pouvant accueillir 5000 personnes environ, un lieu totalement adapté pour ce genre d’événement. La décoration sur place était tout simplement fabuleuse. Elle a mobilisé plus de 70 personnes pour la mettre en place. Le thème de cette édition était ‘El Bowsque Encantado’, en français ‘La Forêt Enchantée’. Un thème parfaitement représenté sur place.

Au cours de la soirée, des dizaines de performeurs et créatures tout droit sorties d’un cirque farfelu sont apparues dans la foule des clubbeurs. Comme d’habitude pour Elrow, les jets de confettis ont également endiablés la soirée.

Niveau organisation, outre quelques longueurs aux bars (notamment sur les peak times) et aux toilettes, tout a été au top pour un événement de cette taille. Comme quoi on peut organiser de beaux événements en France quand on met les moyens.

Ambiance

Comme toujours pour une Elrow, l’ambiance était EX-CEP-TIO-NELLE. Et les festivaliers étaient venus de loin : Bordeaux, Toulouse, Paris, Lille, mais aussi et surtout, beaucoup, beaucoup d’espagnols. La moyenne d’âge, comme souvent pour les événements Techno / Tech House, était plus élevée qu’à la moyenne : autour de 30 ans. Alors que l’événement débuté à 14h, la salle et l’ambiance étaient déjà à leur maximum dès 17h. Que ça fait plaisir à voir !

Sets

De la Tech House en veux-tu en voila, on a passé une journée musicale tout simplement parfaite. Si nous devions faire une mention honorable et affirmer notre coup de coeur de la soirée, cela a été de loin Lilly Palmer. Dès son arrivée, l’allemande prévue en closing a littéralement découpé la salle avec sa Techno acid et puissante à souhait. Elle a conquis la salle et les festivaliers présents. Nous connaissions son talent, mais beaucoup sur place l’ont découvert. Bref, un kiff auditif comme on en veut plus souvent !

Conclusion

Malgré toutes ces péripéties, Elrow Biarritz aura finalement eu lieu, et de quelle manière. Un événement d’envergure très bien organisé et qui a mis tout le monde d’accord. On veut Elrow et ce genre d’ambiance plus souvent en France. Un grand merci à Riders Family pour l’invitation et l’organisation. On a envie de dire : à quand la prochaine ?